Source : Wikipédia Commons

Mairie Belfort

Adresse de la mairie Belfort :
Mairie Belfort
Place d'Armes
090020 Territoire de Belfort
France

Téléphone de la mairie: 0384542424

Page web de la mairie: https://www.belfort.fr

Maire de la ville Belfort : Damien MESLOT

¡Votez Belfort [Territoire de Belfort]!

Commune la plus belle de France
Votez pour choisir la commune la plus belle de France

Votez pour votre commune et publiez l'enquête sur le site de votre mairie ou sur vos réseaux sociaux, pour inciter les habitants de votre localité à voter. La ville gagnante recevra un reportage touristique spécial.

Lire modalités d’enquête

Votez Belfort [Territoire de Belfort] !


Belfort est une commune française située dans le nord-est de la région Bourgogne-Franche-Comté

Établie dans la trouée de Belfort, la cité est implantée sur une importante voie de communication où les premières activités humaines se manifestent dès la Préhistoire. Cet emplacement particulier joue un rôle important tout au long de son histoire, notamment au xive siècle, quand la cité est connue sous le nom de Bellumfortum. Cette situation stratégique au cœur de la trouée de Belfort a fait d'elle une place forte militaire et une cité de garnison aux frontières des mondes rhénan et rhodanien.

Historiquement, elle fait partie de la Haute-Alsace, subdivision de la province historique d'Alsace qui correspond aux actuels départements du Haut-Rhin, du Bas-Rhin et du Territoire de Belfort ainsi que le territoire de Landau en Allemagne. La ville a toujours fait partie de l'espace linguistique francophone à l'instar des vallées welches d'Alsace. Après l'annexion de l'Alsace-Lorraine de 1871 à 1918 par l'Empire allemand, l'actuel Territoire de Belfort, alors dénommé « arrondissement subsistant du Haut-Rhin », seule partie d'Alsace à n'avoir pas été annexée, demeure détaché puis accède au statut de département en 1922. Le décret du 2 juin 1960 portant sur l'harmonisation des circonscriptions administratives le rattache à la région Franche-Comté plutôt qu'à la région Alsace, décision confirmée en 1982 avec les lois sur la décentralisation qui donnent aux régions françaises le statut de collectivités territoriales.

Géographie

Localisation

La ville se situe dans la trouée de Belfort, voie de passage entre les Vosges au nord et le Jura au sud. Belfort est ainsi aux portes tant du monde rhénan que du monde rhodanien et est desservie par l'autoroute A36, la route nationale N 19, les voies ferrées Belfort-Delle, Paris-Mulhouse, Strasbourg-Lyon, Dole-Ville-Belfort et la LGV Rhin-Rhône, ainsi que par le canal de la Haute-Saône reliant la ville au canal du Rhône au Rhin.

La ville de Belfort se situe dans l'extrême nord-est de la région Bourgogne-Franche-Comté1, dans le département du Territoire de Belfort. L'agglomération belfortaine se situe ainsi, par la route, à moins de 25 km de la frontière suisse et à environ 60 km de la frontière allemande. La ville est proche de Bâle et Fribourg-en-Brisgau. À vol d'oiseau, Belfort est distante de 360 km de Paris, 260 km de Lyon et 120 km de Strasbourg.

À l'échelle régionale et par les voies de communication, Belfort est à 44 km de Mulhouse, 68 km de Bâle, 72 km de Colmar, 90 km de Besançon, 95 km de Fribourg-en-Brisgau, 146 km de Strasbourg, 170 km de Dijon et 178 km de Nancy, aux portes de l'Alsace, de la Lorraine, de l'Allemagne et de la Suisse. Sa distance avec la capitale est de 500 km par l'autoroute.

La ville se situe sur un axe structurant européen dit « Rhin-Rhône2 », voie de communication entre Mer du Nord et Méditerranée, Europe du Nord et Europe du Sud.

Topographie

La trouée de Belfort est le passage le plus aisé entre la plaine d'Alsace et le bassin du Rhône. Le site de la ville est entouré de plusieurs collines (de l'est au nord dans le sens des aiguilles d'une montre) : le mont de la Miotte, le mont Justice, le mont des basses Perches, le Haut du Mont et le mont Salbert. Le mont Rudolphe sur la commune d'Offemont est limitrophe de la ville. Les monts de la Miotte, du Salbert, des Hautes, Basses Perches et Rudolphe sont des sites fortifiés. Les terres, sur lesquelles Belfort est bâti aujourd'hui, sont relativement planes, d'une altitude variant entre 345 et 400 mètres.

Géologie

La ville présente une situation notable d'un point de vue géologique, puisqu'elle est située à cheval sur le sud du massif des Vosges (mont du Salbert) et sur le nord du massif du Jura (monts de la Justice, de la Miotte, des hautes et basses Perches). Elle se situe à l'extrémité sud de la faille géologique du fossé rhénan. Les sols de la ville sont constitués de roches issues de ces massifs : le grès des Vosges, datant du Trias moyen et les calcaires jurassiens du Jurassique. Le bassin houiller stéphanien sous-vosgien s’étend au nord du territoire communal, où il est brièvement exploité de façon artisanale à Anjoutey et Roppe. Le gisement s'étend entre Bouhans-lès-Lure, Ronchamp, Lomont à l'ouest, Thann au nord et Mulhouse à l'est, il est recouvert d'un Permien épais. Des alluvions plus récentes ont été déposées par les cours d'eau dont la Savoureuse sur un axe nord-sud large de plus de 1 km entre Valdoie et Danjoutin. Au nord de la ville, on trouve des dépôts glaciaires du quaternaire et des strates issues du Viséen et Dévono-Dinatien. Une des conséquences de cette situation particulière est la couleur de la roche et donc de la terre. Ainsi à l'ouest de l'étang des Forges, elle est rouge (grès des Vosges), alors qu'à l'est, elle est grise (calcaire du Jura).

Hydrographie

L'axe hydrologique principal de la ville est constitué par la Savoureuse. Cette rivière de 40 kilomètres prend sa source au sommet du ballon d'Alsace et traverse la ville du nord au sud ; elle se jette dans l'Allan à Sochaux dans le Doubs. Dans sa traversée du centre-ville, les quais ont été aménagés pour permettre aux cyclistes et piétons de s'y promener. La ville se situe à quelques kilomètres de la ligne de partage des eaux entre la mer Méditerranée et la mer du Nord.

Climat

Belfort est soumise à un climat semi-continental ou dit « dégradé ». Elle subit, d'une part, des précipitations importantes tant en quantité qu'en fréquence et, d'autre part, des hivers rudes avec de fortes gelées et de la neige et des étés chauds et secs. D'une manière générale, le climat de Belfort se caractérise par une forte variabilité, tant au cours d'une saison que d'une année à l'autre. Le tableau suivant donne une idée du climat belfortain en comparaison avec la moyenne nationale et quelques villes représentant les différents climats existant en France.

Voies de communication et transports

Belfort se situe sur un axe de communication européen entre l'Europe du Nord-Est (Allemagne et Suisse) et l'Europe du Sud-Ouest (Espagne et Sud de la France). L'autoroute A36, la ligne LGV Rhin-Rhône, la ligne classique Strasbourg-Lyon et le canal du Rhône au Rhin se superposent sur cet axe. Un second axe nord-ouest (Luxembourg et Belgique) sud-est (Suisse et Italie) se dessine autour de la RN 19 et la ligne de Belfort à Delle vers Bienne.

Parts modales des transports

Belfort reste dominée par l'automobile, 65 % des déplacements sont effectués en voiture sur Belfort et son Territoire en 2010. Cependant, la marche représente plus de 50 % des déplacements internes de la ville de Belfort. En 2006, 70 % des déplacements domicile-travail dans la communauté d'agglomération belfortaine étaient réalisés en voiture. Sur le même secteur et la même année, les modes doux tels que le vélo, la marche et les transports en commun représentent respectivement 3 %, 12 % et 8 % pour les navettes domicile-travail.

Axes routiers

L'autoroute A36 Beaune - Mulhouse, qui passe au sud et à l'est de la ville, est l'axe principal la reliant aux autres villes françaises et étrangères. Elle a fait l'objet d'un élargissement sur l'axe Belfort-Montbéliard, passant de 2 × 2 voies à 2 × 3 voies de 2006 à 200810. Le trafic y est élevé : en 2008, on comptait plus de 60 000 véhicules par jour entre les sorties de Sévenans et Belfort-Centre-Danjoutin, entre 40 000 et 60 000 vers Montbéliard et entre 20 000 et 40 000 entre Belfort-Centre-Danjoutin et Belfort-Glacis du Château et vers Mulhouse. L'autoroute A36 est une des deux branches est de la Route Centre-Europe Atlantique. Une route nationale, la N 19, passait originellement au centre de la ville. Elle est progressivement déclassée au profit de la route nationale N 1019, passant au sud de la ville. Cette nouvelle route est aménagée en 2 × 2 voies, elle permet de rejoindre Paris, Nancy et la Suisse et constitue ainsi l'autre axe principal. En 2008, elle supportait un trafic compris entre 10 000 et 15 000 véhicules par jour entre les sorties Bavilliers et Grandvillars. Le boulevard de contournement de la ville (l'ancienne route nationale N 83) voit passer entre 15 000 et 40 000 véhicules par jour.

Liaisons ferroviaires

La ville est équipée d’une gare principale, d’une halte ferroviaire (halte des Trois-Chênes, sur la ligne de Vesoul ou Nancy), et dispose d’une gare TGV, la gare de Belfort - Montbéliard TGV sur la ligne à grande vitesse Rhin-Rhône, à 11,1 kilomètres du centre ville de Belfort.

Les TGV nationaux et internationaux desservent la gare TGV depuis le 11 décembre 2011, et rejoignent Dijon et Paris, Lyon et Marseille ou Montpellier, Strasbourg, Luxembourg et Francfort, Mulhouse, Bâle et Zurich.

Les trains classiques et les TER complètent cette offre vers Montbéliard, Besançon, Lons-le-Saunier et Lyon, ou Dole et Dijon (avec correspondance à Besançon), Mulhouse, Vesoul, Troyes et Paris, Épinal, et ont tous pour origine ou terminus la gare de Belfort.

Depuis décembre 2018, suite à la remise en service de la ligne Belfort - Delle, la relation Belfort-Montbéliard-TGV - Bienne est assurée par les Chemins de fer fédéraux suisses. La SNCF assure seule le parcours terminal Belfort-Montbéliard-TGV - gare de Belfort en correspondance avec les trains suisses, offrant une desserte ferroviaire internationale de la gare TGV. Cette nouvelle relation ferroviaire rapproche Belfort et son agglomération de la Suisse, en particulier des villes de Delémont, Berne, Fribourg et Lausanne, malheureusement au moyen d'un changement impératif, soit en gare de Belfort - Montbéliard TGV soit en gare de Delle (6 allers-retours Belfort-Delle prévus par jour).

Dans un avenir lointain, la ligne Épinal-Belfort pourrait être modernisée et électrifiée, permettant peut-être la liaison LGV Est - LGV Rhin-Rhône en gare de Belfort-Montbéliard TGV (raccordement à créer) et offrant à Nancy et Épinal une nouvelle relation directe par TGV vers le Sud de la France.

Voies aérienne et portuaire

Belfort bénéficie de la proximité de l'aéroport international de Bâle-Mulhouse-Fribourg (à environ 65 km) et de l'aéroport international de Zurich (à environ 165 km). L'agglomération belfortaine est équipée d'un aérodrome situé sur la commune de Chaux au nord de Belfort. Elle profite également de la proximité du port Mulhouse-Rhin à 40 km dont les plateformes multimodales reliées avec les transports routiers et ferroviaires permettent le transit international des conteneurs en provenance de Belfort.

Transports urbains

Le réseau de tramways électriques de Belfort (TEB) est fondé en 1895. En 1898, sont mises en service les deux premières lignes de tramway allant de la gare à la mairie, et de Belfort à Valdoie. En 1912, les tracés sont repris par les chemins de fer d'intérêt local du Territoire de Belfort16. La ville sera alors desservie par un réseau de chemin de fer secondaire à voie métrique et traction électrique, qui fut en activité à partir de 1913. La dernière ligne ferma en 1948, évincée par le développement de l'automobile.

Réseau urbain et suburbain

Les transports urbains sont représentés par le réseau de bus Optymo 2, qui avait été mis en place en 2013, et qui desservait tout le département avec 7 lignes urbaines, 7 lignes suburbaines, 12 lignes spéciales, 3 lignes directes. Ce réseau était dense avec une fréquence cadencée à 10 min en journée sur le réseau urbain et de 20 min à toutes les heures sur le réseau suburbain. Une innovation de taille a eu lieu en 2009 : la possibilité de payer le ticket de bus par SMS, dispositif unique en France, cela pour faciliter l'accès aux usagers qui ne prennent pas régulièrement le bus. L'ensemble de sa flotte est initialement doté de bus GPL, plus respectueux de l'environnement, ce qui lui a permis d'obtenir le Ruban du développement durable à la fin de l'année 2009. En 2012, le réseau se distingue en étant le premier réseau français en termes de progression de la fréquentation : plus de 70 % en quatre ans. En 2011, plus de 8 millions de passagers ont emprunté le réseau Optymo 2.

En 2016, après 2 ans 1/2 de fonctionnement d'Optymo 2 et une alternance politique, les fréquences de passage à 5 min passent à 7 min 30 s, celles à 10 min passent à 15 min (excepté la ligne 3 qui conserve sa fréquence à 10 min). Le système d'offre à la demande sur l'ensemble du territoire départemental à chaque demi-heure est démantelé, et remplacé par quelques lignes fixes, qui ne passent plus que 3 à 6 fois dans la journée. La numérotation des lignes suburbaines quitte les lettres utilisées pendant seulement 2 ans 1/2, pour adopter à nouveau des nombres à 2 chiffres. Les services du dimanche se voient attribuer des parcours modifiés et des numéros de lignes dans la tranche 91-99.

BHNS

Le 26 août 2013, Belfort et son agglomération se dotent d'un bus à haut niveau de service (BHNS) adapté aux contraintes financières, et à la demande des voyageurs. Il propose cinq lignes de BHNS dont deux à une fréquence cadencée à 5 min et trois à 10 min ainsi que des lignes périurbaine cadencée à la demi-heure. Ce projet de BHNS Optymo II s'appuie sur une plate-forme TCSP de 4,5 km en centre-ville, des carrefours aménagés avec priorité aux feux tricolores munis d'un système d'aide à la conduite (SAC). Le matériel roulant sera renouvelé en 2017, mais des bus à moteur Diesel complètent les bus iGPL initiaux. Le projet s'accompagne d'une rénovation urbaine du centre-ville.

Voies cyclables

Belfort compte de nombreuses voies et bandes cyclables facilitant les déplacements à vélo dans la ville ; il faut cependant noter que plusieurs de ces bandes cyclables sont tracées en ville sur les trottoirs, en contradiction avec les prescriptions du Code de la route.

Des voies pour vélo permettent de rejoindre les communes de l'agglomération et de l'aire urbaine dont « la coulée verte du canal » permettant de rejoindre l'espace central de l'aire urbaine Belfort-Montbéliard-Héricourt-Delle et l'agglomération de Montbéliard, la voie Belfort-Offemont-Vétrigne-Roppe, les voies Belfort-Valdoie-Lac de Malsaucy et Belfort-Valdoie-Éloie. Ce réseau local permet de rejoindre à quelques kilomètres l'EuroVelo 6 et se prolonge sur la liaison Belfort-Porrentruy en Suisse (Francovélosuisse).

Depuis le 22 avril 2013, dans le cadre du projet de BHNS, 200 vélos en libre-service sont à disposition à Belfort. Répartis sur 21 stations, leur nombre sera porté à 270 en déployant des stations dans les communes limitrophes de la ville. Il est également prévu 700 vélos en location longue durée à Belfort et son agglomération.

Santé

La ville et son agglomération accueillent plusieurs établissements de santé, le principal étant le centre hospitalier de Belfort-Montbéliard divisé en deux sites urbains sur les villes de Belfort et Montbéliard et d'un futur site médian situé au sud de Belfort prévu pour 2015. Cette offre de soins est complétée par la clinique de la Miotte et d'autres établissements situés dans l'aire urbaine Belfort-Montbéliard-Héricourt-Delle.

Manifestations culturelles et festivités

Festivals de Musique

La ville de Belfort est animée par de grands rassemblements annuels, dont les Eurockéennes (depuis 1989), qui ne se déroule pas à Belfort mais à proximité, et surtout le Festival international de musique universitaire (FIMU), depuis 1986. Celui-ci dure trois jours et se déroule dans la Vieille Ville, le week-end de la Pentecôte. Des centaines de concerts gratuits dans tous les genres, par des orchestres venus du monde entier, attirent 80 000 festivaliers en 2009, 75 000 en 2011 et 90 000 en 2012. Sur la presqu'île du lac de Malsaucy, les Eurockéennes de Belfort sont, elles, un des plus grands festivals de musique de France, réunissant 95 000 festivaliers par an. Elles accueillent des chanteurs et des groupes de renommée internationale, et contribuent au rayonnement de Belfort bien qu'elles se déroulent dans la commune de Sermamagny, au nord de la ville. Depuis 2006, un éco-festival a vu le jour : le Printemps des Artishows organisé par des étudiants de l'IUT, département Carrières Sociales et ouvert à tous80. Il permet à des groupes régionaux de se produire.

Enfin, le deuxième fossé du château de Belfort accueille depuis 1980 des soirées musicales dans les batteries Haxo basses. Six concerts sont donnés gratuitement au public belfortain et de la région ainsi qu'aux touristes de passage, de la mi-juillet à fin août. Le Pôle des Musiques actuelles organise régulièrement des concerts à la Poudrière, à l'arsenal, aux pieds du Lion.

Festival de cinéma

Chaque année, de la fin novembre au début décembre, a lieu le festival international du film Entre vues : il s'agit d'un festival principalement consacré aux jeunes auteurs. Il se déroule au cinéma des Quais. Le festival du Film documentaire, en novembre, est organisé par la Médiathèque départementale.

Autres évènements

D'autres évènements animent également la ville. La foire aux livres a lieu de fin octobre à début novembre au cours de laquelle plusieurs centaines de milliers de livres d'occasion sont disponibles au Palais des Congrès de l'ATRIA et à la bibliothèque municipale des 4 As. Il s'agit de la plus grande foire aux livres de l'est de la France. La bourse aux minéraux et fossiles est organisée par le Club Géologique Belfortain avec de nombreux exposants proposant minéraux, fossiles, météorites et gemmes. Le marché aux puces de Belfort a lieu en Vieille Ville, le premier dimanche de chaque mois, de mars à décembre. Il s'agit de l'un des plus grands de l'est de la France. La « Passerelle des arts » a lieu le 15 août le long des quais de la Savoureuse, où des peintres travaillent en temps réel et exposent leur peinture. Belflorissimo est une manifestation organisée au mois de mai, la place Corbis accueille pendant trois jours paysagistes, fleuristes et exposants divers (artisanat, gastronomie, etc.).

Sports

Clubs sportifs

On compte plusieurs associations sportives dans la ville. On compte deux principaux clubs de football à Belfort, l'association sportive municipale belfortaine football club (ASMB) qui évolue en National (saison 2015-2016) et l'association Sportive Belfort Sud (ASBS) qui évolue en CFA groupe B (saison 2014-2015).

Le club de handball Belfort Aire Urbaine Handball évolue en Nationale 1 pour la saison 2017-2018, et ce depuis 2009 et un court passage en deuxième division83. L'équipe de hockey sur glace des lions de Belfort ou ASM Belfort Hockey est basée à Bavilliers et évolue en Division 384. La danse sur glace est représentée par l'ASM Belfort Danse et Ballet sur glace85. Le club de water polo de Belfort, l'ASMB Water Polo évolue en Nationale 3.

Équipements sportifs

La ville est équipée en outre de deux piscines couvertes, une en plein air et d'une patinoire, gérées par la Communauté d'agglomération Belfortaine, plusieurs gymnases dont le gymnase Le Phare d'une capacité de 1 500 places, de nombreux terrains de football, une base nautique sur l'étang des Forges et d'un skatepark.

Événements sportifs

Belfort accueille plusieurs manifestations sportives chaque année :

  • Le semi-marathon du Lion une course à pied de renommée internationale de 21,1 km sur bitume, entre les villes de Belfort et de Montbéliard. Les lignes de départ et d'arrivée sont inversées chaque année entre ces deux villes. En 2020, la 36e édition partira de Montbéliard ;
  • Le critérium du Ballon d'Alsace, course cycliste au départ de Belfort et à l'arrivée au Ballon d'Alsace situé au nord du département, soit une course de 32 km et un dénivelé de plus de 1 000 m avec des pentes à 7 %. En 2019 a eu lieu la 95e édition ;
  • La TransterritoireA 22 VTT dont la 30e édition a eu lieu en 2019 ;
  • Le Triathlon international. Le 1er juin 2013, la ville a accueilli les championnats du monde longue distance en triathlon sur un format 4 km/120 km/30 km. L'évènement a eu lieu sur le site du Malsaucy et a attiré plus de 3 000 athlètes ;
  • La ville fut 12 fois ville-étape du Tour de France de cyclisme, 2 fois arrivée d'étape et 10 fois départ d'étape, dont ville d'arrivée et ville de départ en 1961. En 2019 elle a été la ville de départ de la 7e étape Belfort - Chalon-sur-Saône.

Équipements culturels

Belfort propose une offre culturelle variée et diversifiée à travers musées, écoles, institutions et associations.

Musées

Belfort compte trois musées et d'importantes collections par rapport à sa taille. Les trois musées détiennent le label « musée de France ». Le musée d'Art moderne regroupe 112 œuvres héritées de la donation de Maurice Jardot à la ville en 1997. Les œuvres présentées sont de Pablo Picasso, Fernand Léger, Georges Braque ou encore de Le Corbusier. La Citadelle accueille le musée d'Histoire et d'Archéologie dont l'espace Bartholdi. Plus ancien musée de Belfort créé en 1872, il s'organise autour d'un fond archéologique de la vie quotidienne locale du Néolithique (les Grottes de Cravanche) à la période romaine, avec des poteries d'Offemont et les mosaïques de la Villa de Bavilliers et aux migrations germaniques (la nécropole burgonde de Bourogne). De larges collections militaires sont également exposées, comportant notamment des armes et uniformes issus des trois conflits franco-allemands. Depuis 2011, l'espace Bartholdi rend hommage au célèbre sculpteu. Le musée des Beaux-Arts regroupe 150 œuvres à la Tour 41 autour des thèmes de l'allégorie, la peinture religieuse, la nature, les portraits et au sculpteur et peintre contemporain Camille Lefèvre. Les collections datent du haut Moyen Âge à nos jours. La Tour 46 accueille les expositions temporaires.

Théâtres

Le théâtre Le Granit, scène nationale de Belfort, est un théâtre public qui propose 45 spectacles par saison en théâtre, musique, cirque et jeune public. Une salle y est réservée pour la création et les répétitions des groupes de théâtre accueillis par l'association La Coopérative orientée vers le théâtre contemporain. L'Espace Louis Jouvet, au centre-ville, accueille trois troupes : le Théâtre du Pilier, la Compagnie Cafarnaüm et la Compagnie François Jacob et également les associations estudiantines Comet. Tréteaux 90 est une compagnie théâtrale réunissant une soixantaine d'amateurs. Le Théâtre de marionnettes, fondé en 1981 par le biais de la Compagnie Une Poignée d'Images, promeut l'art de la marionnette sous toutes ses formes. Lieu de référence en France et en Europe, le Théâtre de marionnettes sera rénové à partir de mars 2012.

Danse, musique, arts plastiques

Le Centre chorégraphique national de Franche-Comté se situe à Belfort. Comme tous les CCN, il est un lieu de création, de production, de formation et de diffusion en danse contemporaine. L'Orchestre d'harmonie de la ville de Belfort est né de la fusion en 2000 de deux anciennes troupes : la Lyre Belfortaine et l'Harmonie Alsthom. Soixante-quinze musiciens composent l'orchestre qui se produit dans toute la région, voire à l'étranger. Le Conservatoire de musique et danse est un réseau de huit sites répartis sur tout le département. Il propose des formations diplômantes ou non en musique et danse, il compte 1 400 élèves et 90 enseignants. L'École d'art Gérard Jacot a pris ses quartiers dans un ancien bâtiment militaire rénové. Les arts plastiques y sont enseignés à tous. Le Pôle de musiques actuelles est une association proposant régulièrement une programmation de musique clubbing, électro et rock dans la salle de la Poudrière, d'une capacité de 235 personnes. Le RockHatry, situé au Fort Hatry, est un lieu de ressources de musiques actuelles et de répétition pour le Pôle de musiques actuelles.

Bibliothèques

La ville de Belfort abrite plusieurs bibliothèquesA 36. Le réseau de bibliothèques municipales de Belfort se divise en trois sites. La bibliothèque des 4 As, principale bibliothèque du réseau, est située en centre ville. Deux bibliothèques annexes de quartier complètent ce réseau, la bibliothèque des Glacis du Château et la bibliothèque de la Clé des Champs.

Le fond primitif de la bibliothèque contient une partie des livres des couvents des Capucins de Belfort, de Neuf-Brisach, de Thann et du collège jésuite de Lucerne. La bibliothèque met à disposition de ses usagers plus de 250 000 documents et organise des expositions, des conférences, des lectures, des spectacles, des projections de films, des concerts et des rencontres avec des auteurs, illustrateurs ou réalisateurs.

La bibliothèque universitaire Lucien Febvre propose 20 000 ouvrages à la disposition des étudiants de l'Aire Urbaine.

Salles de cinéma

Le Cinéma des Quais (Cinéma Gaumont-Pathé) est un multiplexe regroupant l'ensemble des anciens cinémas de la ville. Ouvert en novembre 2002, il compte quatorze salles et trois mille trente places. L'offre cinématographique usuelle est complétée par l'association Cinéma d'Aujourd'hui proposant des films d'art et d'essai, une tournée dans huit sites du Territoire de Belfort ainsi que des séances en plein air.

Salles de spectacles et concerts

En centre ville, la Maison du Peuple est une salle de spectacle d'environ neuf-cents places. Cette offre est complétée à l'échelle de l'aire urbaine Belfort-Montbéliard-Héricourt-Delle par le parc des expositions de Belfort-Andelnans et la salle multimodale de l'Axone de l'aire urbaine Belfort-Montbéliard-Héricourt-Delle à Montbéliard. D'une capacité de six-mille places, elle est affectée aux concerts, spectacles et manifestations sportives.

Gastronomie

Il n'existe pas à proprement parler de gastronomie traditionnelle belfortaine, mais, la ville faisant partie de la Franche-Comté et historiquement de l'Alsace, les restaurants et commerces proposent les spécialités culinaires des deux régions. La friture de carpe peut être considérée comme une tradition, favorisée par le très grand nombre d'étangs des environs, mais ce n'est pas une exclusivité locale puisqu'elle est également importante dans le Sundgau. Les raves râpées, salées et fermentées, utilisées de la même façon que la choucroute, font aussi partie des habitudes locales.

Récemment, bien que n'étant pas des recettes traditionnelles, des spécialités ont été proposées par des artisans belfortainsA 38. Le brimbul est un apéritif à base de myrtilles. Cette baie, appelée brimbelle dans la région, est à l'origine du nom. L'épaule du Ballon est une épaule d'agneau entièrement désossée et délicatement farcie aux myrtilles. Le belflore est un gâteau contenant des framboises, des amandes et des noisettes. Les facettes sont des chocolats à l'effigie des différents symboles de la ville. La patte du Lion est un pain cuit en forme de patte de lion. La langue du Lion est une saucisse fumée ou une terrine de langues de veau et légumes.

D'autre part, Belfort se trouve à mi-chemin des deux zones d'Appellation d'Origine Contrôlée pour le munster (qui concerne quelques communes du nord du département du Territoire de Belfort) et le comté, dans le département voisin du Doubs. La ville a longtemps abrité une laiterie, au bord de l'étang des Forges, qui produisait notamment de la cancoillotte.

Enfin, un essai de culture de la vigne a lieu depuis quelques années sur le coteau de la Miotte, pour tenter de renouer avec la vieille tradition de production de vin qui existait autrefois presque partout en France, ne serait-ce que pour le vin de messe. Ce minuscule vignoble produit un vin blanc que l'on peut rapprocher de ceux du Jura.

(Article obtenu de la Wikipédia)

Statistiques démographiques à Belfort


Date: 24/7/2021

Population: 48973 habitants

Densité de la population: 2928 habitants / km2


Numéros officiels de la commune à Belfort


Code communal INSEE: 90010

Code postal: 90020

Données administratives de la commune à Belfort


Pays: France

Région: Bourgogne-Franche-Comté

Département: Territoire de Belfort

Territoire de la commune à Belfort


Surface de la commune à Belfort [Territoire de Belfort]: 17.1 km2


Coordonnées géographiques: 47.63 de latitude / 6.866 de longitude

Les communes voisines à Belfort


Communes limitrophes à Belfort

Tri des données de la mairie ...


Communes voisines à Belfort


Tri des données de la mairie ...

Données sur les entreprises à Belfort

Tri des données de la mairie ...

Moyens de transport proches à Belfort

Tri des données de la mairie ...

Activités et loisirs à Belfort

Tri des données de la mairie ...

Points d'intérêt à Belfort

Tri des données de la mairie ...

Monuments de Belfort

Tri des données de la mairie ...
Votez la commune la plus belle de France
SONDAGE ACTIF
Commune la plus belle de France

Votez pour votre commune et publiez l'enquête sur vos réseaux sociaux. La ville gagnante recevra un reportage touristique spécial.


Lire modalités

Votez Belfort [Territoire de Belfort] !

Position géographique de la mairie Belfort


Météo à Belfort [Territoire de Belfort]

Laissez votre commentaire

(N'écrivez jamais de numéros de téléphone, d'e-mails ou de données personnelles. Ces données sont publiques et peuvent être lues par tout le monde)
El contenido de este campo se mantiene privado y no se mostrará públicamente.

Texto sin formato

  • No se permiten etiquetas HTML.
  • Saltos automáticos de líneas y de párrafos.
  • Las direcciones de correos electrónicos y páginas web se convierten en enlaces automáticamente.