Source : Wikipédia Commons

Mairie Giromagny

Adresse de la mairie Giromagny :
Mairie Giromagny
28 Grande rue - BP 7
090200 Territoire de Belfort
France

Téléphone de la mairie: 0384271418

Fax: 0384295505

Page web de la mairie: http://www.giromagny.fr

Maire de la ville Giromagny : Christian CODDET

¡Votez Giromagny [Territoire de Belfort]!

Commune la plus belle de France
Votez pour choisir la commune la plus belle de France

Votez pour votre commune et publiez l'enquête sur le site de votre mairie ou sur vos réseaux sociaux, pour inciter les habitants de votre localité à voter. La ville gagnante recevra un reportage touristique spécial.

Lire modalités d’enquête

Votez Giromagny [Territoire de Belfort] !


Giromagny (Djéromaigny ou dj'romaigny en franc-comtois) est une commune française située dans le département du Territoire de Belfort, en région Bourgogne-Franche-Comté. Elle est le chef-lieu du canton de Giromagny qui s'étend de la Haute-Saône au Haut-Rhin, et est considérée comme la capitale du pays sous-vosgien, petite région dominée par le ballon d'Alsace et occupant la partie belfortaine des Vosges méridionales.

Ses habitants sont appelés les Giromagniens.

Géographie

Localisation

Giromagny se trouve dans la partie vosgienne du Territoire de Belfort :

  • au nord de Belfort,
  • au débouché de la haute vallée de la Savoureuse,
  • au pied des Vosges et notamment du ballon d'Alsace.
  • Giromagny est à 13 kilomètres de Belfort.

Géologie et relief

L'altitude moyenne de la ville est d'environ 470 mètres. La superficie de son territoire est de 565 hectares. Elle s'étend au sud du massif des Vosges, au pied de la Planche des Belles Filles et du Mont-Ordon Verrier, où des gisements de minerais métalliques furent exploitées. Au xviiie siècle, le grès de Giromagny était réputé car composé de quartz blanc et d'amphibole noire à grains fins, ce qui donne une teinte gris fer. Il pouvait être poli. Le bassin houiller stéphanien sous-vosgien, qui s'étend de Bouhans-lès-Lure à Romagny, concerne donc aussi Giromagny et les villages des environs comme Chaux, Lachapelle-sous-Chaux, Rougegoutte, Romagny, Étueffont, Anjoutey et Roppe.

C'est une des 189 communes du parc naturel régional des Ballons des Vosges.

Voies de communication et transports

La commune est desservie par une ligne d'autobus du réseau Optymo, qui la relie à Belfort. Elle est également desservie par une ligne d'autobus saisonnière permettant d'accéder au sommet du ballon d'Alsace (bus des neiges en hiver, bus du Ballon en été, ce dernier étant un service sur réservation permettant d'emporter un vélo). La commune est traversée par la route départementale 465, reliant Belfort au sommet du Ballon d'Alsace, et par la route départementale 12 permettant d'aller vers l'ouest en direction de la Haute-Saône et vers l'est, en direction du Haut-Rhin.

La commune est reliée au réseau ferroviaire national par une ligne à voie unique, prenant naissance à la gare de Bas-Evette, et terminus à la gare de Giromagny (ligne en cul-de-sac). Cette ligne a été mise en service en 1883 par la Compagnie des chemins de fer de l'Est. Pendant la Première Guerre mondiale, une ligne à petit gabarit fut construite entre la gare et une carrière établie entre Riervescemont et Vescemont, pour fournir des matériaux de voirie pour les besoins de l'armée. De cette ligne, il ne reste plus qu'un court remblai en rive gauche de la Savoureuse.

Depuis 1939, la ligne de Bas-Evette à Giromagny ne connaît plus qu'un trafic de fret. Du matériau pour ballast produit à la carrière voisine de Lepuix est acheminé à la gare de Giromagny par camion pour y être chargé sur des wagons-trémies. La vitesse est fortement limitée en raison du très mauvais état de la voie. Les embranchements industriels ont été supprimés. La gare est aujourd'hui désaffectée, le bâtiment étant reconverti notamment en restaurant. Seul le faisceau de voies reste utilisé.

Logement

En 2009, le nombre total de logements dans la commune était de 1 640, alors qu'il était de 1 419 en 1999.

Parmi ces logements, 88,3 % étaient des résidences principales, 3,1 % des résidences secondaires et 8,6 % des logements vacants. Ces logements étaient pour 52,4 % d'entre eux des maisons individuelles et pour 46,9 % des appartements. La proportion des résidences principales, propriétés de leurs occupants était de 50,7 %, en augmentation par rapport à 1999 (46,1 %). La part de logements HLM loués vides a diminué, passant de 21,5 % en 1999 à 20,4 % en 2009.

Histoire

Faits historiques

À l'origine, le village dépendait de la paroisse de Rougegoutte. Avec le développement de l'exploitation des mines de la vallée et surtout le fait que la plupart des mineurs saxons, bavarois ou tyroliens, ne parlaient pas le français, une nouvelle paroisse vit le jour en 1569. Elle fut rattachée dès lors au diocèse de Besançon.

L'essor de Giromagny date de la fin du Moyen Âge avec le début de l'exploitation des mines d'argent, plomb et cuivre par les Habsbourg, alors seigneurs du Rosemont. L'activité des mines s'est poursuivie jusqu'au xviiie siècle, avec un fort ralentissement pendant la guerre de Trente Ans. En 1648, le cardinal de Mazarin devient propriétaire des mines de Giromagny, ce qui n'empêche pas leur déclin et un fort ralentissement économique de la ville qui durera jusqu'au Premier Empire.

En 1813, les frères Boigeol installent une filature mécanique puis, en 1820, un tissage de 40 métiers à bras fabriquant du calicot. Par la suite, l'installation d'une machine à vapeur permettra le fonctionnement de métiers à tisser mécaniques en compensant l'irrégularité de la fourniture d'énergie hydraulique de la rivière la Savoureuse. En 1868, les différentes usines Boigeol employaient plus de 1 000 personnes qui tissaient en 1882 des toiles de chanvre, lin et coton sur 310 métiers mécaniques et de nombreux autres métiers à bras. La ville, qui comptait 3 156 habitants en 1881, comprenait en outre une scierie et une tannerie, des tuileries et des moulins.

La voie de chemin de fer qui relie en 1883 Giromagny à la ligne Belfort-Paris permet non seulement d'alimenter en charbon ronchampois les machines à vapeur de l'industrie textile et d'en exporter les produits, mais aussi de transporter plus de 40 000 voyageurs par an quatre ans plus tard. Fortement concurrencé par la route, le trafic voyageur a cessé en 1938. Le dernier tissage cessa ses activités en 1958 et la filature ferma en 1978.

En 1944, durant la Seconde Guerre mondiale, la ville, traversée par le Schutzwall West. Au début de 1945, la ville abrita dans une villa, à l'entrée de la ville, le PC des commandos d'Afrique et le cantonnement de l'unité, au repos, après la saignée de Cornimont. Les villages voisins furent également mis à contribution. De nos jours, Giromagny vit surtout grâce à l'activité de sa préfecture, Belfort, où travaillent de nombreux Giromagniens, mais dispose encore d'un certain nombre d'emplois dans les entreprises locales.

Histoire postale

L'histoire postale de Giromagny conserve la trace de la guerre franco-prussienne de 1870 et du changement de département qui en a résulté. Un bureau de poste a été ouvert à Giromagny en 1843 alors que la ville était rattachée au département du Haut-Rhin. En 1852, il lui a été attribué un numéro d'oblitération par losange petits chiffres 1398, et en 1863 le numéro gros chiffre 1656.

À la suite de la guerre de 1870, Giromagny a changé de département (Territoire de Belfort) mais l'administration postale a conservé le cachet à date initial (mention 66 pour Haut-Rhin). En 1928, il a bénéficié d'une machine Daguin qui demandait de présenter la ville par un slogan sur quatre lignes d'une dizaine de caractères :

GIROMAGNY / SON AIR PUR / CENTRE DE / TOURISME

Jumelages

La commune est jumelée avec la ville de Schwabmünchen, en Bavière.

Enseignement

  • École Joseph-Lhomme.
  • École Docteur-Benoit.
  • Collège Val-de-Rosemont.
  • École maternelle Chantoiseau.

Manifestations culturelles et festivités

  • Une Transhumance bovine rythme les saisons à Giromagny. Deux fois par an, elle donne lieu à des festivités soit au sommet du Ballon d'Alsace, soit au pied.
  • Un marché de Noël est organisé chaque année.
  • Une exposition d'œuvres d'art, les Trois Tours de Gueules, récompensent et met en valeur le travail d'artistes bien souvent locaux.
  • Le feu d'artifice du 14 juillet.

Économie

  • Brasserie Franc-Comtoise.
  • Patrimoine industriel :
  • usine de bonneterie Cheviron.
  • maison, puis usine de serrurerie Zeller.
  • filature de coton Boigeol-Japy, puis tissage de coton Boigeol Frères et Warnod dit du Brûlé, puis Etablissements Textiles de Giromagny.
  • usine de boissellerie Warnod, puis usine de construction automobile Lambert, puis usine de matériel d'équipement industriel Labouille, actuellement usine de traitement de surface des métaux.
  • filature de coton Ernest Boigeol et Cie dite des Prés-Heyd, puis usine de pièces détachées en matière plastique Maglum, actuellement CTAA.
  • filature et tissage de coton dits du Rioz, de la société Boigeol Frères et Warnod, puis Warnod-Boigeol et Cie, puis des Etablissements textiles de Giromagny, puis usine de bonneterie la Lainière de la Savoureuse.

Culture locale et patrimoine

Il est important de noter que l'histoire et le patrimoine liés à la ville de Giromagny ainsi qu'à ses environs sont détaillés au sein de la revue locale La Vôge.

Cultes

  • Culte catholique.
  • Église protestante unie de Belfort-Giromagny.

Lieux et monuments

Patrimoine religieux

L'église actuelle a été construite vers 1860 pour remplacer l'édifice précédent qui datait de 156920. Elle est consacrée à saint Jean-Baptiste et à sainte Barbe, sainte patronne des mineurs. L'orgue, de 1873, est de Verschneider.

Le cimetière protestant, construit en 1856 à l'initiative du maire Ferdinand Boigeol, industriel à Giromagny, se situe au pied du Mont-Jean, rue Saint-Pierre. Son agrandissement a été achevé en 1918.

Patrimoine civil et militaire

  • Musée de la Mine.
  • Maison Mazarin.
  • Nombreuses fontaines.
  • Fort Dorsner, récemment restauré et aménagé pour la visite. Celui-ci fait partie des fortifications de défense de la Trouée de Belfort.
  • Monuments commémoratifs.
  • Un petit cimetière militaire allemand contient les tombes de quelques soldats tombés pendant la guerre de 1870.

Équipements culturels

  • Centre socio-culturel de la Haute Savoureuse.
  • Théâtre des Deux-Sapins.

Personnalités liées à la commune

  • François Beaudoin (1904-1945), député de la Moselle, résistant, mort pour la France.
  • Chanoine Pierre, curé doyen de Giromagny, capitaine de réserve, résistant, arrêté le 10 octobre 1944 à Banvillars et déporté à Dachau.
  • Jean Mahé (1917-1946), aviateur, Compagnon de la Libération, est mort à Giromagny après le crash de son avion sur le Grand Ballon.
  • Jean François Philibert Rossée (1745-1832) magistrat et homme politique français.
  • André Warnod (1885-1960), le plus connu des critiques d'Art français du xxe siècle, rédacteur en chef de la page artistique du Figaro.
  • Le prince Albert de Monaco, héritier du titre de comte de Belfort à la suite du mariage d'un Grimaldi avec la nièce du cardinal Mazarin sous le règne de Louis XIV.

(Article obtenu de la Wikipédia)

Statistiques démographiques à Giromagny


Date: 1/8/2021

Population: 3129 habitants

Densité de la population: 564 habitants / km2


Numéros officiels de la commune à Giromagny


Code communal INSEE: 90052

Code postal: 90200

Données administratives de la commune à Giromagny


Pays: France

Région: Bourgogne-Franche-Comté

Département: Territoire de Belfort

Territoire de la commune à Giromagny


Surface de la commune à Giromagny [Territoire de Belfort]: 5.65 km2


Coordonnées géographiques: 47.75 de latitude / 6.833 de longitude

Les communes voisines à Giromagny


Communes limitrophes à Giromagny

Tri des données de la mairie ...


Communes voisines à Giromagny


Tri des données de la mairie ...

Données sur les entreprises à Giromagny

Tri des données de la mairie ...

Moyens de transport proches à Giromagny

Tri des données de la mairie ...

Activités et loisirs à Giromagny

Tri des données de la mairie ...

Points d'intérêt à Giromagny

Tri des données de la mairie ...

Monuments de Giromagny

Tri des données de la mairie ...
Votez la commune la plus belle de France
SONDAGE ACTIF
Commune la plus belle de France

Votez pour votre commune et publiez l'enquête sur vos réseaux sociaux. La ville gagnante recevra un reportage touristique spécial.


Lire modalités

Votez Giromagny [Territoire de Belfort] !

Position géographique de la mairie Giromagny


Météo à Giromagny [Territoire de Belfort]

Laissez votre commentaire

(N'écrivez jamais de numéros de téléphone, d'e-mails ou de données personnelles. Ces données sont publiques et peuvent être lues par tout le monde)
El contenido de este campo se mantiene privado y no se mostrará públicamente.

Texto sin formato

  • No se permiten etiquetas HTML.
  • Saltos automáticos de líneas y de párrafos.
  • Las direcciones de correos electrónicos y páginas web se convierten en enlaces automáticamente.