Source : Wikipédia Commons

Mairie Phaffans

Adresse de la mairie Phaffans :
Mairie Phaffans
5 rue de la Mairie
090150 Territoire de Belfort
France

Téléphone de la mairie: 0384298845

Fax: 0384299748

Maire de la ville Phaffans : Christine BAINIER

¡Votez Phaffans [Territoire de Belfort]!

Commune la plus belle de France
Votez pour choisir la commune la plus belle de France

Votez pour votre commune et publiez l'enquête sur le site de votre mairie ou sur vos réseaux sociaux, pour inciter les habitants de votre localité à voter. La ville gagnante recevra un reportage touristique spécial.

Lire modalités d’enquête

Votez Phaffans [Territoire de Belfort] !


Phaffans est une commune française située dans le département du Territoire de Belfort en région Bourgogne-Franche-Comté. Ses habitants sont appelés les Phaffanais.

Toponymie

  • Pefferauga (792), Fafen (1168), Faffans (1375), Pafon (1577), Pfeffingen (1628), Phaffans (1655 & 1793).
  • En allemand: Pfeffingen.

Histoire

En 792, du temps de Charlemagne, l'abbaye de Murbach acquiert par voie d'échange des domaines dans le pagus (village) de Phaffans, alors constitué de huttes et chaumières, et la marche de Roppe.

Une tradition locale attribue la fondation du village à un seigneur de Rougemont-le-Château. S'étant égaré au cours d'une journée de chasse dans la sombre épaisseur de la forêt qui couvrait alors toute la région, il dut son salut à une source à laquelle venaient s'abreuver les animaux sauvages. Cette source existe toujours au village et s'appelle « Tierbrunn », fontaine des animaux. (à cette époque, la langue parlée dans le pays était un patois dérivé du haut-allemand).

Pour remercier la Providence, le seigneur fit alors ériger une chapelle auprès de cette source, laquelle avec le temps et l'implantation des populations, devint le lieu de culte des habitants des environs. La chapelle fit place par la suite à une église construite entre 1700 et 1728 qui constitue encore le centre de la paroisse de six villages : Phaffans, Denney, Roppe, Eguenigue, Menoncourt et Lacollonge. Aujourd'hui, ces villages se sont regroupés en un syndicat intercommunal de la Baroche (du latin « Parochia », paroisse).

Le presbytère, construit en 1701 par Jacques Moureau, avait une certaine importance car il a été occupé de 1770 à 1798 par Marc-Antoine Berdolet, devenu ensuite évêque du Haut-Rhin puis d'Aix-la-Chapelle. L'origine du nom de Phaffans est à rattacher à son nom allemand Pfeffingen (d'un nom d'homme germanique Pafo ou Fafo et du suffixe germanique -ing) plutôt que de l'allemand "Pfaff-" (curé) et de "Haus" (maison).

Déjà au xviie siècle le minerai de fer, dont est riche le sous-sol (jurassique supérieur) de Phaffans et des villages voisins (Eguenigue, Roppe...), a été exploité en carrière et à l’aide de puits-galeries pour être fondu dans les fourneaux de Belfort ou de Masevaux La production de minerai en grains contenant 30 à 40 % de fer atteint un niveau de 72 mètres cubes par mois. En 1785 une inondation fait cesser l’extraction en profondeur. Une tentative d’exploitation utilisant une machine à vapeur eut lieu au xixe siècle mais elle se heurta à la concurrence du fer lorrain meilleur marché.

Pour sa richesse en architecture sacrée, retable du xviie siècle, statues, buffet d'orgues et orgues signés par le célèbre facteur d'orgues Verschneider, l'église de l'Assomption est inscrite à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques.

Situé au cœur même de la porte de Bourgogne et d'Alsace, le village souffrit au cours des siècles des passages successifs de belligérants de toute nature. Le passage le plus meurtrier fut celui des troupes autrichiennes en 1815 qui brûlèrent soixante maisons sur soixante-quatre que comptait le village.

Durant la guerre de 1870, des boulets de canon endommagèrent sérieusement le clocher de l'église qui porte encore des cicatrices mal refermées. Pendant le siège, le clocher qui servait alors d'observatoire aux Prussiens, était la cible des canons français.

Économie

Le village, de tradition essentiellement agricole a compté aussi une mine de fer, une fonderie de cloches et plusieurs moulins à eau le long de l'Autruche ,un gros ruisseau qui prend sa source au nord de Roppe. Aujourd'hui, ne comptant plus que trois exploitations agricoles (contre 18 en 1940), Phaffans est devenu un petit bourg résidentiel.

(Article obtenu de la Wikipédia)

Statistiques démographiques à Phaffans


Date: 23/7/2021

Population: 457 habitants

Densité de la population: 98 habitants / km2


Numéros officiels de la commune à Phaffans


Code communal INSEE: 90080

Code postal: 90150

Données administratives de la commune à Phaffans


Pays: France

Région: Bourgogne-Franche-Comté

Département: Territoire de Belfort

Territoire de la commune à Phaffans


Surface de la commune à Phaffans [Territoire de Belfort]: 3.24 km2


Coordonnées géographiques: 47.66 de latitude / 6.933 de longitude

Les communes voisines à Phaffans


Communes limitrophes à Phaffans

Tri des données de la mairie ...


Communes voisines à Phaffans


Tri des données de la mairie ...

Données sur les entreprises à Phaffans

Tri des données de la mairie ...

Moyens de transport proches à Phaffans

Tri des données de la mairie ...

Activités et loisirs à Phaffans

Tri des données de la mairie ...

Points d'intérêt à Phaffans

Tri des données de la mairie ...

Monuments de Phaffans

Tri des données de la mairie ...
Votez la commune la plus belle de France
SONDAGE ACTIF
Commune la plus belle de France

Votez pour votre commune et publiez l'enquête sur vos réseaux sociaux. La ville gagnante recevra un reportage touristique spécial.


Lire modalités

Votez Phaffans [Territoire de Belfort] !

Position géographique de la mairie Phaffans


Météo à Phaffans [Territoire de Belfort]

Laissez votre commentaire

(N'écrivez jamais de numéros de téléphone, d'e-mails ou de données personnelles. Ces données sont publiques et peuvent être lues par tout le monde)
El contenido de este campo se mantiene privado y no se mostrará públicamente.

Texto sin formato

  • No se permiten etiquetas HTML.
  • Saltos automáticos de líneas y de párrafos.
  • Las direcciones de correos electrónicos y páginas web se convierten en enlaces automáticamente.