Contacter le mairie Valdoie [Territoire de Belfort]

Valdoie [Territoire de Belfort]

  0


 Adresse   
1 place Larger - BP 27, 90300
 Département:   
Territoire de Belfort
 Région:   
Bourgogne-Franche-Comté
 Coordonnées:   
 Population:   
5340
 Maire:   
Marie-France CEFIS
 Email:   
 Page Web:   

Valdoie est une commune française située dans le département du Territoire de Belfort, en région Bourgogne-Franche-Comté. Chef-lieu du canton de Valdoie, elle appartient à l’agglomération belfortaine. Ses habitants sont appelés les Valdoyens.

Géographie

Localisation

Proche des frontières suisse et allemande, à la sortie nord de Belfort, sur la route de Giromagny et du Ballon d’Alsace.

Géologie et relief

La commune, au centre du couloir, la “Trouée de Belfort”, est entourée de deux massifs boisés, la forêt du Salbert à l’ouest et la forêt de l’Arsot à l’est. Le bassin houiller stéphanien sous-vosgien s’étend sur le territoire communal et aux alentours, entre Bouhans-lès-Lure, Ronchamp, Lomont à l’ouest et Rougemont-le-Château, Romagny à l’est.

Sismicité

Commune située dans une zone de sismicité modérée.

Hydrographie et les eaux souterraines

La ville est le point de confluence de la Savoureuse avec son affluent, la Rosemontoise.

Climat

Climat classé Cfb dans la classification de Köppen et Geiger.

Voies de communications et transports

Voies routières

Accès par la D 13 et la D 465 depuis Offemont et Belfort.

Transports en commun

  • Gare des Trois-Chênes sur la commune de Belfort.
  • Réseau Optymo.

Intercommunalité

Commune membre de la Communauté d’agglomération Grand Belfort.

Urbanisme

La commune dispose d’un plan local d’urbanisme.

Toponymie

  • Wedo (1350), Vaydhoye (1617), Vaidoye / Vaidhoye / Vaidhoy / Vauldoye / Vaudoye (1621-1655), Valdoye (1793).

Histoire

Faits historiques

Le nom de Valdoie (Val d’Oye, Wedaw, Waido, Vaydoie…) viendrait, selon J. Liblin, du latin vadum (guè, endroit guéable) et du celtique Oye (eau, rivière) qui aurait alors désigné la rivière la Savoureuse. Ce gué permettait à la voie romaine secondaire de Mandeure à Auxelles-Bas de franchir la rivière, du moins en période d’étiage. Valdoie n’est citée dans les écrits qu’à partir de 1350. Le village était partie de la seigneurie du Rosemont à ses origines et a été rattaché aux domaines autrichiens comme le comté de Ferrette de 1347 à la fin de la guerre de Trente Ans en 1648. Fin décembre 1674, Turenne a bivouaqué à Valdoie avant d’aller en Alsace remporter la victoire de Turckheim.

La ville a été rattachée à la paroisse de Belfort jusqu’en 1778. Après avoir été pendant quelques années dépendante de Belfort, Valdoie est devenue une paroisse autonome en 1780. À la fin du xviiie siècle, les villages de Cravanche et de Salbert lui ont été rattachés. L’église Saint-Joseph du début du xxe siècle a été construite à l’emplacement d’un premier bâtiment érigé en 1780. La première fois que l’on trouve le nom de Valdoie dans les écrits, c’est sous la forme « We Doh », ce qui signifie « malheur ici » en vieil allemand. En effet, la région étant de sismicité moyenne et le terrain marécageux, des tremblements de terre et inondations y ont été relevés à proximité de Valdoie.

Enseignement

Écoles primaires

  • L’école élémentaire Paul-Kiffel.
  • École élémentaire André-Chenier ;
  • École élémentaire Paul-Kiffel ;
  • École élémentaire Victor-Frahier.

Collège

Collège René-Goscinny (collège public).

Lycée

Lycée professionnel agricole Lucien-Quelet (lycée public ; Centre de Formation Agricole pour Adultes ; Centre de Formation Agricole pour Apprentis).

Cultes

Culte catholique, Paroisse Saint Marc Belfort-Montbéliard, Diocèse de Belfort.

Santé

Professionnels et établissements de santé :

  • Médecins,
  • Pharmacies,
  • Centre hospitalier de Belfort-Montbéliard.

Personnalités liées à la commune

  • André Maschinot (1903-1963), footballeur né à Valdoie.
  • Rose Lorraine (1909-2003), actrice née à Valdoie.
  • Yves Ackermann, ancien maire de Valdoie et président du conseil général du Territoire de Belfort.
  • Michel Zumkeller, député UDI du Territoire de Belfort.

Économie

Entreprises et commerces

Agriculture

Exploitation lycée agricole Lucien Quelet.

Tourisme

  • Restaurant.
  • Hôtels à Belfort.

Commerces et services

  • Commerces et services de proximité.
  • Filature de laine peignée Schwartz et Cie, puis usine de teinturerie Achtnich, actuellement magasin de commerce.
  • Usine de transformation des métaux Charpentier, puis Charpentier-Vogt, puis usine de construction électrique (usine d’isolants électriques) Samica, actuellement Von-Roll Isola.
  • Moulin à farine, puis tissage de coton Meyer, puis Alexandre, puis Couleru et Chatel, puis Schmerber, puis Schwob, puis de la Cotonnière d’Héricourt, actuellement magasin de commerce.
  • Usine de feutre Dollfus-Noack, actuellement centre commercial.
  • Usine de passementerie de la Société industrielle de Rubans, puis usine de peintures et vernis Gauthier, puis des Industries des Peintures Associés, actuellement Sigma Coatings.
  • Usine de matériel d’équipement industriel Page, puis Chaudel-Page, puis Socolest, actuellement usine de mécanique de précision Crelier.
  • Usine de construction métallique et usine de menuiserie A. Lutringer et Cie, actuellement magasin de commerce et atelier.
  • Usine de teinturerie des Ets Georges Koechlin, puis usine de bonneterie et usine de confection Lama, actuellement usine d’articles en matière plastique Danplast.

Lieux et monuments

Patrimoine religieux

  • L’église Saint-Joseph.
  • Monuments commémoratifs :
  • Monument aux morts : Conflits commémorés : 1914-1918 – 1939-1945 – AFN-Algérie (1954-1962).
  • Plaque commémorative 1914-1918 dans l’église.
  • Vitrail commémoratif dans l’église.
  • Plaques commémoratives Forces françaises de l’intérieur (F.F.I).
  • Plaque commémorative de l’ancienne gare.
  • Stèle commémorative Afrique française du Nord (A.F.N.)

 
Patrimoine naturel

  • La forêt de Valdoie est composée de deux massifs boisés, la forêt du Salbert à l’ouest et la forêt de l’Arsot à l’est.

Patrimoine militaire

  • Le fort de Valdoie.

Construit entre 1889 et 1891, et aussi connu sous le nom de fort du Monceau. Il s’agit d’une ancienne caserne militaire. Aujourd’hui, la forêt a repris ses droits sur cet édifice.Il reste en bon état malgré les quelques tags qui recouvrent certains murs. Un projet prévoyait de le restaurer pour l’ouvrir au public, mais il est resté sans suite. Il appartient à la commune depuis 2010.

(Article obtenu de la Wikipédia)

Statistiques démographiques à Valdoie [Territoire de Belfort]

 Date:   
20-10-2021
 Population:   
5340 habitants
 Densité de la population:   
1108 habitants / km2

Numéros officiels de la commune à Valdoie [Territoire de Belfort]

 Code communal INSEE:   
90099
 Code postal:   
90300

Données administratives de la commune à Valdoie [Territoire de Belfort]

 Pays:   
France
 Département:   
Territoire de Belfort
 Région:   
Bourgogne-Franche-Comté

Territoire de la commune à Valdoie [Territoire de Belfort]

 Surface de la commune à Valdoie [Territoire de Belfort]:   
4.66 km2
 Coordonnées géographiques:   
6.85 / 47.666667
 Heure locale:   
12:19

Données sur les entreprises à Valdoie [Territoire de Belfort]

Moyens de transport proches à Valdoie [Territoire de Belfort]

Activités et loisirs à Valdoie [Territoire de Belfort]

Points d'intérêt à Valdoie [Territoire de Belfort]

Monuments de Valdoie [Territoire de Belfort]

Réservation d'hôtel à Valdoie [Territoire de Belfort]

Booking.com

Position géographique de la mairie Valdoie [Territoire de Belfort]

Le Météo à Valdoie [Territoire de Belfort]

Laisser un commentaire

Rating