Paris sans plastique, pour une ville plus verte


Paris sans plastique, pour une ville plus verte

Paris sans plastique : bientôt une réalité ?

En 2015, la capitale française a été mise sous le feu des projecteurs. En effet, c’est ici, dans cette ville, que s’est tenue la 21ème édition de la Conférence sur les changements climatiques. Lors de cet événement, 55 pays ont ratifié les accords sur le climat. Nous le savons tous, la pollution par le plastique est l’une des principales problématiques de ces dernières années. Une réduction drastique de son utilisation améliorerait grandement l’état de notre planète. Un Paris sans plastique est-il possible ? C’est en tout cas le défi que s’est fixé la mairie de la métropole. Elle souhaite atteindre cet objectif en 2024, dernier délai. 

Sachez que vous pouvez retrouver de plus amples informations sur ce sujet en vous rendant sur le site internet de la mairie de la collectivité territoriale. Surfez sur la page principale pour retrouver cette actualité datée du 26 mars 2021 et ayant pour titre « Paris, ville sans plastique à usage unique d’ici 2024 ».

Si aucune mesure forte visant à limiter ou à interdire l’usage des produits plastiques n’est prise d’ici 2050, le poids de cette matière dans les océans pourrait égaler ou même supérer le poids des poissons. La situation est urgente ! Mais alors, quelles mesures vont être prises ?

Paris sans plastique : comment procéder pour y arriver ?

Anne Hidalgo, la première femme maire de la capitale et actuelle titulaire, souhaite éliminer complètement le plastique à usage unique de la cité d’ici 2024, date à laquelle l’agglomération accueillera les Jeux Olympiques d’été. À ce jour, il reste donc environ trois ans pour y parvenir.

Pour ce faire, plusieurs mesures différentes vont être mises en place. Certaines d’entre elles vont directement concerner les habitants et impacter leur quotidien. Nous pouvons, entre autres, citer :

  • La suppression du plastique dans les cantines et dans les crèches de la capitale, mais aussi dans les marchés de l’agglomération ;
  • Une meilleure indication des fontaines à eau potable qui existent à dans la cité. Actuellement, il y en a près de 1200 réparties dans la capitale ! ; 
  • Le développement des consignes (livraison à vélo de lessive naturelle dans des bouteilles en verre consignées, par exemple) ;
  • La création d’une chartre écoresponsable pour les événements sportifs, culturels, économiques, etc.

Pour parvenir à ses fins, la capitale souhaite frapper fort : pour que les mesures précédentes soient respectées et aient un impact positif sur notre environnement, il faut également prendre des mesures à plus grande échelle. Pour ce faire, elle a choisi de créer une chaîne d’acteurs et de partenaires prêts à se passer du plastique dans leurs secteurs d’activité respectifs. Les secteurs visés sont les suivants : l’alimentation, le tourisme, le transport et la logistique, l’événementiel et les loisirs, ainsi que la santé, l’hygiène et la beauté. 

Vous êtes à la tête d’une entreprise dans un de ces secteurs et vous souhaitez participer à un Paris sans plastique ? Nous vous invitons à prendre contact avec Circulab en passant par la page web de la mairie de la commune. 

Laisser un commentaire

Rating